Algorithmes

Nos pensées créent notre réalité. Ils demandent que nous soyons attentifs au bavardage qui se passe dans notre tête …… nos mots parlés intérieurs et extérieurs issus de nos croyances sur nous-mêmes et notre vie ……… ..ce que nous croyons mériter et ce que nous ressentons et pensons que nous sommes dignes de.


Nous méritons toutes les merveilleuses bénédictions que la vie a à offrir, mais il est important de savoir à quel point nous sommes puissant pour créer ces bénédictions. regardons notre reflet dans un miroir. Le reflet dans le miroir est la réalité, reflétant les pensées et les croyances que nous détenons dans notre champ d'énergie et que nous projetons vers le monde.


Alors, gardons nos pensées dans l'espace le plus positif et le plus édifiant et communiquons en nous-mêmes surtout et aux autres, les résultats les plus bénéfiques que nous méritons de manifester dans notre vie! Sachons que nos pensées sont magiques et puissantes pour créer nos désirs!


La question la plus douloureuse pour nous est quel est en fait notre désir?

Savez-vous que chaque vivant a des racines et des branches, y compris le mot vivant. C'est quoi un mot vivant? C'est un mot qui véhicule la vie et donc crée de l'énergie.

Alors on va essayer de chercher les racines de notre désir.

Alors je vais commencer à lister mes désirs. Rien qu'en pensant, la douleur s'empare de tout mon corps comme si mon désir est un volcan enfermé!

Alors je danse, oui je danse pour créer l'espace à ce volcan (voir ateliers danse éveil),

Et voilà ce qui vient à chaque mouvement que je fais :

Douceur

La joie

La légèreté

La paix

Et pendant que je danse, j'ai pensé à ma nouvelle amie : Mireille. Il faut que je m'y fasse avec ce nouveau prénom qui rentre dans ma vie et qui ne me dit rien à part Mireille Mathieu, ces grands yeux noisette et sa coupe en soleil posé!

Mireille Keyrouz n'a rien de Mathieu, même pas les yeux noisette malgré ses origines et racines qui baignent depuis des siècles avec celles des noisetiers et pistachiers du grand orient, le Liban, le paradis massacré par l'orgueil tout court!

Je ne change pas de sujet mais ls mots que je tape sont vivant alors ils se prolongent en branches mais ne perdent pas leurs racines, bien le contraire, ils les retrouvent à chaque phrase qui se forme, qui à son tour, composée de mots vivants, est une phrase puissante et très vivante, c'est à dire active et donc elle crée d'autres phrases, encore plus actives. Mais si l'histoire de Meriem vient couper le flux de la lecture dans le monde du désir emprisonné à libérer, commencez alors de lister vos désirs pendant que je continue à relater cette histoire merveilleuse qui me tombe en plein désert de ma vie et qui, si je ne la raconte pas, je priverais plusieurs voir des milliers de gens dans les futures générations de l'histoire d'un pays déchiré et qui crée des gens déchirés. Ou tout simplement j'avertirais avec ce que j'écris, les générations en cours de croissance (que vous appelez enfants pour jouir de votre plaisir de possession alors qu'ils sont nos futurs policiers, docteurs, scientifiques ou joailliers, massacreurs et monstres débiles qui nous gouverneront. On a déjà mis le pieds dedans, n'est-ce-pas?

Zut! Je me relis à l'instant et je lis Meriem au lieu de Mireille, mais pourquoi?

Est-ce le manque de résonance entre le prénom Mireille, qui dans mon cerveau, renvoie à Mathieu et cette âme aux multi-facettes que j'ai rencontrée avant-hier, sur bla bla, qui n'a rien de Mathieu mais beaucoup de Meriem: la pureté cristalline, la lumière d'un orient lointain, qui se voit avec les yeux d'une Mireille, ça déchire non?


ALORS, JE DANSE POUR QUE CETTE DÉCHIRURE QUI ME TRAVERSE AUSSI, TOUT COMME VOUS, CONTINUE à SE Déchirer Jus Qu’à CE QU'ELLE NE POURRA PLUS SE Déchirer!

voila J'AI Trouvé LA SOLUTION à LA DOULEUR; Dansons ON DIT BLESSURE, MOI JE DIS OUVERTURE!

Je reviens au paragraphe précédent : la recherche de nos désirs et la connexion ensuite de nos pensées à eux. Hier, j'ai aidé Mireille à réfléchir sur un plan de formation pour recruteurs. Car Mireille travaille dans un aéroport où elle adore son travail malgré une rémunération au SMIG, qui n'a augmenté que l'année dernière de 60 € depuis 13 ans! Dingue, non? C'était son salaire de jeune fille et il l'est aujourd'hui avec 3 enfants dans les bras! Bon, je ne vais pas continuer à analyser les mots et faire attendre pour l'histoire, mais avouons le que plus on analyse la réalité, plus on se rend compte de son aberrance.

J'ai alors émis un plan différent de tous les plans jusqu'à aujourd'hui (çà c'est moi, je dirais même la définition de moi car je suis créateur et donc je ne connais pas les redondons. Je vous raconterais dans un autre post, pour rester sur celui là et finir la liste de mes désirs, comment Jean-Pierre, mon compagnon se trouve incapable de se rappeler de ce qu'il a mangé hier ou autre jour qu'aujourd'hui! il n'a jamais mangé depuis 20 ans le même plat deux fois! je ne sais pas faire deux fois!)

Lorsque Mireille m'a vu l'élaborer, elle a photographié les pages où j'ai sketché et m'a dit que malgré que le plan est différent de tout ce qu'elle a toujours pratiqué, su et lu, il est parfait.

Et bien le plan de formation recruteur que j'ai établi facilement d'ailleurs et sans aucune prétention car lorsque nous sommes libérés de nos propres algorithmes limitatifs et sommes connectés à la logique universelle, ou la logique tout court, on trouve le juste dans le cahot. Et quand on est artiste, ceci devient notre métier. Et à forcer de forger on devient forgeron, et donc à force d'algorithmer, nous devenons ou logiques si on algorithme avec al logique universelle, ou déconnectés et donc mutés (réfléchissons sur le mot muter dans un prochain article, il en mérite car on est plein dedans), si on le fait dans le sens contraire!

C'est le même plan que je vous propose aujourd'hui pour réaliser vos désirs.

Alors c'est quoi?

Comme vous le savez, puisque vous êtes sur le blog d'Artelmona, société d'Art, design, édition, conception et formation, nous recrutons des stagiaires d'écoles et des formateurs aussi. Alors je me suis mise au jeu et j'ai listé mes désirs à moi pour le formateur à venir.

En listant mes désirs, j'a obtenu les critères de recrutement.

This is fine comme disent les anglais (ceci est bien) mais alors comment savoir si le candidat a ces critères, surtout maintenant on se forme pour trouver un emploi, malheureusement plus en éléments de langage qu'en vraies valeurs à développer en soi comme le propose Artelmona. Plusieurs des critères deviennent détectables à l'observation mais une fois que nous avons listés. C'est comme lorsque'(on décide d'acheter un meuble ou une voiture et on a leurs critères à l'avance, on commence à voir le meuble ou la voiture en question partout, où on va alors qu'ils étaient invisibles. Et on continue à les voir jusqu'à chez nous!

Et d'autres critères concernant sa vison intérieure, sa foi, son affectif, ses valeurs civiles, sa force de caractère, ses faiblesses, restent invisibles dans leur majorité derrière la formation, que le candidat a aussi reçu pour les cacher et réussir son entretient.

Plus j'écris plus j'éclate de rire, voyez-vous la blague?

L'entretient d'embauche est en fait un sport entre deux sportifs, et dire sportif, nous ramène à paler d'entraîneur et donc formateur. Le candidat est formé de cacher ses faiblesses et de faire apparaître ses forces, le formateur doit alors être formé à voir à l'intérieur et derrière cette formation, il cherche la déformation

Alors il faut penser aux moyens qui traversent l'inconscient pour voir le baggage intérieur du candidat en quoi? En ressources universelles bien sûr : courage, loyauté, intégrité, déterminisme, force, empathie, etc.)

Je reviens maintenant à mon post d'aujourd'hui, notre désir, que nous ne le connaissons plus, tellement ennuagée par nos craintes et conditionnement mentaux. nous adultes sommes victimes d'un emprisonnement de l'enfant intérieur et nous devons le libérer pour avoir le troisième souffle pour nous mais surtout pour arrêter d'emprisonner nos enfants!

Et pour cela, un travail sur soi est nécessaire, que vous adhérer les formations proposées par Artelmona et qui ne sont que les étapes réussies de sa propre formation et de la formation de ses dirigeants, ou dans d'autres structures, ou tout seul, en prenant le voyage intérieur comme seule voie, il faut vite ouvrir le clapet qui s'est fermé à l'enfance et faire libérer notre pouvoir créateur lumineux!




















6 views

Recent Posts

See All

طفلي العزيز ،

طفلي العزيز ،طفلي العزيز ، تنافست في المسابقة للوصول إلى الكلية التجريبية ، بكل القوة التي لديك ، وبدون أي تشجيع من والديك ، الذين قرروا ، حتى قبل المشاركة في المسابقة عدم إنضمامك إلى المدرسة النّموذج

Lettre à un enfant, 11 ans!

Mon cher enfant, Tu as concouru au concours pour accéder au collège pilote, avec toute la force que tu as en toi, et sans aucun encouragement de tes parents, qui ont, décidé déjà avant même de passer

Inscrivez-vous
et devenez membre pour être informé des nouveautÉs, promotions de Artelmona.

Centre d'aide

Droits d'auteur

Conditions générales de vents

Contactez-nous

Livres numériques

Livres albums

Magazines

Collections